Tim Duncan en trois dimensions

AP Photo/Brandon Dill

Vendredi, les Spurs affrontaient Memphis qui présente tout simplement le meilleur pivot NBA actuellement Marc Gasol. Face à lui, Tim Duncan a signé un triple-double, compilant 14 points, 10 rebonds et 10 passes décisives pour emmener son équipe vers la victoire.

C’est le 8ème triple-double de Timmy en carrière (playoffs compris), mais c’est surtout un exploit que seul Karl Malone (en 2003) a pu réussir à un âge aussi avancé. Pour vous rafraîchir la mémoire, voici tous les triple-doubles de Tim Duncan, ainsi que les images du match, quand elles sont disponibles..

– Saison régulière, 25 mars 2000 : 17 points, 17 rebonds et 11 passes face à Cleveland (victoire 96-76)

– Playoffs 1er tour Game 1, 20 avril 2002 : 21 points, 10 rebonds et 11 passes face à Seattle (victoire 110-89). Quelques jours avant le décès de son père qui l’aura frappé pendant cette série, Tim Duncan avait entamé sa campagne de playoffs par un triple-double. Ce match marquait également les grands débuts en postseason de Tony Parker. Le voici en intégralité.

– Saison régulière, 14 mars 2003 : 24 points, 15 rebonds et 10 passes face aux Clippers (victoire 107-96)

– Playoffs 1er tour Game 6, 1er mai 2003 : 15 points, 20 rebonds et 10 passes à Phoenix (victoire 87-85)

– NBA Finals Game 6, 15 juin 2003 : 21 points, 20 rebonds et 10 passes face à New Jersey (victoire 88-77). Le plus célèbre triple-double de Tim, réalisé lors d’un des matchs les plus importants de sa carrière. Il faut aussi ajouter à sa ligne de stats 8 contres, qui ont créé une petite polémique après coup. Après de multiples visionnages du match, certains affirment que Tim Duncan aurait du être crédité d’un 9ème et 10ème contre, lui offrant un quadruple-double inédit en Finale NBA. Si la NBA corrige parfois de petites erreurs statistiques après les matchs, elle n’a jamais enquêté sur cette performance, classant cette « affaire » au rayon des grandes énigmes non résolues du basketball.

– Playoffs Finale de Conférence Ouest Game 5, 29 mai 2008 : 19 points, 15 rebonds et 10 passes chez les Lakers (défaite 92-100)

– Saison régulière, 30 novembre 2010 : 15 points, 18 rebonds et 11 passes à Golden State (victoire 118-98)

– Saison régulière, 5 décembre 2014 : 14 points, 10 rebonds et 10 passes à Memphis (victoire 107-101)

 

Photo : AP Photo/Brandon Dill