Reggie Williams arrive pour 10 jours

Layne Murdoch/NBAE via Getty Images

L’expérience JaMychal Green n’aura pas fait long feu. Arrivé au terme de son contrat de 10 jours, l’explosif ailier venu de D-League n’a pas réussi à se mettre d’accord avec les Spurs sur un autre contrat du même type d’après Shams Charania de Real GM.

Obligés de partir dans une nouvelle direction, Gregg Popovich et R.C. Buford ont jeté leur dévolu sur Reggie Williams pour le remplacer. Le contrat est le même (pour 10 jours) et sera renouvelable une fois avant de décider de le prolonger ou non, sur le reste de la saison.

Reggie Williams est un profil radicalement opposé à ce qu’était JaMychal Green. Un joueur plus ou moins « fini » doté d’un tir à 3pts très efficace mais dont les qualités défensives et le potentiel physique est moins important. En gros, un profil qui se rapproche de celui d’Austin Daye.

Mais surtout, Williams possède déjà une solide expérience NBA. Débarqué en fin de saison 2009-2010 à Golden State, il a crevé l’écran pendant 24 matchs (15.2pts à 50% aux tirs, 4.6rbds et 2.8pds) avant de confirmer la saison suivante (9.2pts à 47% à 3pts et 2.7rbds), toujours chez les Warriors. La suite sera toutefois moins brillante, puisqu’il ira s’enterrer à Charlotte avant d’être coupé de deux training camps à Houston (2013) et Miami (2014), le tout entrecoupé d’un petit contrat de 10 jours à Oklahoma City en avril dernier.

L’histoire ne dit pas comment un joueur qui tourne à 37% à 3pts en carrière, sur un volume de tirs important (191/515) peut-il se retrouver autant indésiré au sein de la grande ligue. Réfugié en D-League cette saison encore, il évoluait pour le Blue d’Oklahoma City avec des stats plutôt modestes pour un joueur de son expérience (16.8pts, 5.3rbds et 3.3pds mais 49% de réussite à longue distance).

Kyle Anderson évoluant depuis quelques jours en D-League et Marco Belinelli pointant toujours à l’infirmerie, il pourrait bénéficier d’une chance de prouver sa valeur sur le terrain lors des prochains matchs dans ce qui pourrait être une de ses dernières chances en NBA.

Pour l’anecdote, on rappellera le point commun qu’il possède avec JaMychal Green. Avant de commencer sa carrière en NBA, Reggie Williams avait connu la Pro A à Dijon (12.5pts et 5.3rbds en 2008). Enfin, on signalera également que le gaucher a établi son record de points en NBA un soir de décembre 2010 où il était en flamme : 31pts à 8/10 à 3pts. Qui était l’adversaire ? Les Spurs bien entendu…

Photo : Layne Murdoch/NBAE via Getty Images