Training camp : le point complet sur le roster élargi

butler-fredette

C’est toujours la première information importante du début de saison. Les Spurs ont officialisé l’effectif complet de l’équipe pour le camp d’entraînement et une fois n’est pas coutume, il semble y avoir un véritable enjeu et surtout une véritable concurrence pour quelques joueurs. Mieux encore, les Spurs ont cru bon de garnir l’effectif avec 20 contrats, soit le maximum autorisé. Avant le début de la saison régulière, il faudra que ce chiffre descende à 15, ce qui va occasionner quelques mouvements durant le mois d’octobre. Petit tour d’horizon des forces en présence et des possibilités offertes par cet effectif pléthorique.

 

Le roster

Poste 1 : Tony ParkerPatty MillsRay McCallumKeifer Sykes

Poste 2 : Danny GreenManu GinobiliKyle AndersonJimmer Fredette

Poste 3 : Kawhi LeonardJonathon SimmonsRasual ButlerReggie Williams

Poste 4 : LaMarcus AldridgeDavid WestMatt BonnerDeShaun Thomas

Poste 5 : Tim DuncanBoris DiawBoban MarjanovicYoussou Ndoye

Contrats garantis / Contrats partiellement ou non garantis

 

Les contrats garantis

Oui, la NBA reste un business. A priori, n’importe quel joueur peut être coupé demain, y compris Tim Duncan par exemple. Est-ce qu’il existe une infime chance que cela se produise ? Même pas. Les 13 joueurs au contrat garanti seront dans l’effectif pour l’opening night face à Oklahoma City.

On ajoutera quand même un petit bémol sur Simmons. Du fait de sa non-expérience totale en NBA, l’intégralité de son contrat possède une valeur sensiblement égale à la garantie partielle de celle de Jimmer Fredette, dont le minimum est supérieur grâce à ses quelques saisons NBA. En cas de nécessité, la sensation estivale des Spurs serait sacrifiée sans grand remord, mais cette situation semble improbable aujourd’hui.

 

Les joueurs dont le sort semble scellé

Sauf énorme surprise, on connaît déjà le sort de deux joueurs : Sykes et Ndoye sont destinés à découvrir la D-League sous le maillot des Austin Spurs et c’est l’unique raison de leur présence à ce camp d’entraînement, au-delà du besoin de les familiariser à l’environnement. En effet, chaque franchise NBA peut ajouter trois joueurs coupés lors du training camp à son effectif de D-League.

Thomas de son côté, n’a qu’une chance infime de dépasser ce camp d’entraînement mais souhaitait obtenir sa chance en NBA à n’importe quel prix. Lorsqu’il sera libéré, il pourra choisir de retourner en Europe où rester en D-League si aucune équipe NBA ne se manifeste pour lui offrir un contrat.

 

Les joueurs en balance

Quatre joueurs semblent en course pour les 14e et 15e spot au sein du roster pour la saison régulière : Bonner, Butler, Fredette et Williams. S’il reste la possibilité de laisser vacante une place dans le roster pour une meilleure flexibilité en cas de coup dur, la configuration du groupe laisse à penser que ce ne sera pas le cas.

Inutile de préciser qu’un joueur part avec une grosse longueur d’avance. Le Red Mamba va entamer sa 10ème saison à San Antonio et on voit mal pourquoi elle se terminerait (très) prématurément. Mais les Spurs n’ont pas complètement garanti son contrat pour une raison. Si deux joueurs parmi les trois restant sont très impressionnants durant les semaines à venir, ils pourraient être préférés à Matt Bonner dont le temps de jeu risque de toutes façons d’être plus limité que jamais cette saison.

Plus logiquement, le 15e spot devrait se jouer entre les trois ailiers. Le contrat de Reggie Williams ne possède aucune garantie, même partielle, et sa fin de saison ne fut pas spécialement convaincante. Moins shooteur que Fredette, moins expérimenté que Butler, il semble à priori en retard sur les deux autres.

Jimmer Fredette est un cas à part. Ancienne gloire universitaire en difficulté dans le basket professionnel à cause d’une défense très approximative (pour être gentil) et d’un physique limité, il obtient sans doute une dernière chance de se faire une petite place en NBA. Plus arrière que les deux autres, il a pour lui cette faculté à dégainer aux quatre coins du terrain, ce qui a poussé Gregg Popovich à lui offrir sa chance. Il joue très gros dès aujourd’hui s’il souhaite intégrer le roster final.

Quant à Rasual Butler, c’est la surprise du chef. Il a livré une bonne saison à Washington laissant à penser qu’il en avait encore sous le capot malgré ses 36 ans et il aurait beaucoup impressionné le staff lors des premiers entraînements, notamment par son leadership auprès des jeunes joueurs. A tel point qu’il semble en mesure de griller la politesse à Fredette avec de sérieux atouts dans la manche. Le combat commence maintenant pour ces joueurs-là.

  • toto

    Quels sont les matches de pré-saisons prévus ? Ou ces joueurs seront simplement testés à l’entrainement ?

    • Vincent Thiollière

      Les entraînements comptent beaucoup, mais il y a effectivement quelques matchs pour se tester. Tu trouveras le programme ici http://spurs.debats-sports.com/?page_id=8

      • toto

        Merci en effet j’avais pas fait attention,
        Pas de mauvaise aventure européenne de prévue cette année alors ^^