D-League : C’est parti pour une nouvelle saison

bryce cotton dleague

Dans l’anonymat le plus complet, la saison 2015-2016 de D-League a débuté vendredi dernier et les Spurs présentent un effectif particulièrement intéressant comme le démontrent les deux victoires empochées en deux rencontres.

Poste 1 : Bryce Cotton – Keifer Sykes – Mfon Udofia – Demetri McCamey

Poste 2 : Orlando Johnson

Poste 3 : Jarell Eddie – Julian Washburn

Poste 4 : Cady Lalanne – DeShaun Thomas – Keith Wright

Poste 5 : Youssou Ndoye – Jean Nguidjol

Toujours sous les ordres de Ken McDonald, voici les joueurs qui tenteront de faire bonne figure dans l’antichambre de la NBA tout en essayant de se mettre en valeur sur le plan individuel.

Parmi les joueurs à suivre, on citera en premier lieu Bryce Cotton, meneur supersonique qui tournait la saison dernière à 22.4pts, 4.7rbds et 4.6pds en moyenne par match et qui semble parti sur les mêmes bases avec 22pts/6pds puis 23pts/6rbds/5pds pour ses deux premières sorties cette année. Appelé par le Utah Jazz en NBA l’an dernier (5.3pts en moyenne sur 15 matchs), il retourne à la case départ en espérant démontrer qu’il vaut mieux que ce championnat de seconde zone. Sans doute le joueur le plus susceptible de quitter l’équipe en cours de saison.

Keifer Sykes évoluera sur le même poste, lui qui fut invité pour le training camp de l’équipe NBA, participant à quelques matchs de présaison au relais de Tony Parker et Patty Mills. Sur les ailes, on retrouve Jarell Eddie, un cas similaire à celui de Cotton. Le meilleur shooteur de tout le championnat compilait 12.9pts en moyenne par match (45% à 3pts et 88% aux lfs) avant d’être appelé en cours de saison par les Atlanta Hawks.

Il ne jouera pas la moindre minute sous les ordres de Mike Budenholzer, mais se montra à nouveau à son avantage au sein de l’équipe de summer league des Spurs, vainqueur du tournoi de Las Vegas  sous l’égide de Becky Hammon. Testé par les Golden State Warriors en présaison, il n’a pas donné satisfaction et tentera lui aussi de retrouver la grande ligue le plus rapidement possible.

A l’intérieur, on gardera un œil sur Cady « don’t call me Francis » Lalanne, choisi au 2nd tour de la dernière Draft NBA par les Spurs, Youssou Ndoye, massif pivot auteur de quelques prestations intéressantes en summer league et bien entendu DeShaun Thomas, choisi au 2nd tour de la Draft 2013 et passé depuis par Nanterre et Barcelone, qui évoluaient tous deux en Euroleague.

Cette équipe sera renforcée ponctuellement par Jonathon Simmons dont l’utilisation par Gregg Popovich devrait être limitée tant que les blessures resteront loin de l’équipe NBA. Il pourrait en être de même pour Boban Marjanovic. Cerise sur le gâteau, Atlanta qui ne possède pas d’équipe en D-League a assigné son géant Walter Tavares chez les Spurs et ce dernier n’est pas étranger au bon démarrage de l’équipe.

Vous l’aurez compris, à l’instar de leurs grands frères, les Spurs de D-League ont une chance d’être très bons cette saison.